Tuesday, September 30, 2014

Painted Posts



posts, bollards on ships used to moor,
on streets to block traffic, black, caked with mud
and soot, worn by many years of ropes
sliding around the metallic circumference.
we painted these bollards the colors
of lollipops and rainbows, the artists
dressed in black, covering black
chains now sprayed in baby blue,
our faces once black from life
now sparkling with life.

Monday, September 29, 2014

Picking Cakes


so many choices in life,
some sweet, some bitter, some sour, but
cakes are sweet and wonderful;
one will come my way.
it's chocolate, or lemon, or peanut butter,
maybe carrot or butter or red velvet,
all wonderful, imagine a bite
melting in your mouth, its
sweetness filtering into your
open heart.

Sunday, September 28, 2014

Girls Night Out


For a moment, I sat silently watching
my friends in conversation with one another,
having only met or met many times,
we formed this spiders web of connection.
a poet, a scientist, an entrepreneur, a dancer,
a healer, an artist, a linguist and other
beautiful souls celebrating with me.
I wonder at my good fortune
so thankful.

Friday, September 26, 2014

Late at night

a motorcycle roars down the street
I hear the high laughter of a college girl
I stare at words.
words that must say the most important
words that must convey in not too many.
it's late at night here, the moon is hiding
behind some clouds, the streetlamp
is busy lighting the garden across the way.
it's late, I stare at these words knowing
they must convey the power of
love.

Thursday, September 25, 2014

Thoughts while meditating

I set the Meditation Timer for 10 minutes,
the first chime started at 10 seconds and I watched
my thoughts drift by, occasionally snagging on roots
before continuing along the stream of consciousness.
Oh, what a wonder of how many thoughts, how many
topics we cover in so few minutes, from weddings to
work, sister to Stephen, orbital debris to the nature of
obsession, summer to daughter, I ponder the productiveness
of such journeys, it opens my eyes to how hard it
is to be here
now.

Wednesday, September 24, 2014

Red Boat

the red boat holds the cloud's reflections
after a long rain, gusts that beat against
doorways and windows seeking entrance.
I'd sit in the silent water, buoyant and light
enough to reflect myself on this stark
landscape where hills disappear in the
distance enveloped in clouds.
the red boat will be drained on a sunny day
and the hillsides will stretch into the distance,
I wonder if I will see so clearly.

Tuesday, September 23, 2014

Tomato soup

they grew and ripened the two and  half weeks we were gone,
the tiny green ones now exploded, the large ones splitting at the seams.
it's time for Karen to come home and pluck them off the vines,
it's time for Stephen to slice and chop for tomato soup,
it's time for Jenny to eat tomatoes drenched in salad dressing for lunch.
it's time to eat tomatoes or give them away.
winter is coming, they will freeze on the vines
then we will miss their sweet taste on 
our tongues.

Sunday, September 21, 2014

La fin de France...prochain pays, Iceland et finit.






le  18 septembre
Les jours de voyage…partir Menée a voiture, monter la Col de Menée en se demandant si le Tour de France y a traverse, passer par Grenoble, arriver à Lyon pour prendre le TGV a Paris. Stephen tousse toujours.  J’attends son toux chaque minute.  Et j’attends jusqu’au arrêt.  Nous avons acheté des sandwiches pour notre voyage en train.  Heureusement parce que le queue pour acheter quelque chose sur le train était long et ne bouge pas trop vite. 
Nous sommes arrivés vers 16h a Paris.  Au moment que nous avons sorti du Metro, nous avons vu les Jardins du Luxembourg.  Quels beaux jardins !  Notre hôtel était très proche et nous y avons marche toute suite.
Quoi faire a Paris quand nous avions si peu d’heures ?  Se promener dans les jardins et au bord du Rivière Seine, et manger et boire.  Un serveur nous avons attiré au restaurant pour manger de la fondue, du  fromage (délicieux) et de bœuf (liquide : huile). 
le 19 septembre
Même que nous nous avons promis de nous réveiller tôt pour « faire Paris », nous avons dormi jusqu’à 9 h avec peu de temps avant partir en train pour l’aéroport.  Zut alors !  Nous nous sommes souvenus que l’alcool se coute cher à Iceland et nous avons acheté deux bouteilles de vin et une  bouteille de cognac dans le « duty-free store » avant notre départ.   Pendant le vol, nous avons aussi appris qu’il y’a très peu de magasins pour acheter la nourriture et nous avons dépensé 50,000 Kroners ($40) pour très peu – du lox, du fromage, dix fraise, du pain, quelque petits tomates, un concombre…ils importent presque tout leur nourriture. 
Apres que nous avons trouvé notre voiture et avons acheté la nourriture, nous avons conduit à notre petite maison dans la campagne en dehors de Reykjavik.  Premier travail…faire la chasse du mouton de notre jardin avant qu’elle détruit notre voiture ! 
le 20 septembre
Iceland est vide.  Quelques villages dispersent dans la campagne, entre des champs de lave noire.  Des restaurants occasionnels. Beau mais désole.  Mais les piscines chauffées avec de l’eau du géothermal sont agréables !  Nous avons trouvé un dans le village de H…(et je ne le trouve pas sur Google Maps).  Peu de routes goudronnée.  Nous avons prévu de faire un randonnée au glacier, un effort de 5 – 6 h.  Il va sans dire que nous n’avons pas fait.  Stephen tousse toujours et apres un nage chaud, nous n’avons plus la motivation de monter 3 h.  Un autre jour !  (ou année).
Stephen et moi lisons le même livre qu’il a choisi, après notre dernier livre écrit sur le deuxième guerre mondiale (très bon livre).  Ce livre est entre un « Harlequin romance » et quelque chose intéressante au sujet de la première guerre mondiale.  Le livre est un peu comme Downton Abbey sur le télé.  
le 21 septembre
La pluie et du vent ce matin.  Nous nous évadons le temps chez nous pour Reyjkavik ou on peut au moins trouver l’accès à l’internet, un bon café et un déjeuner cuit.  Demain nous partirons.  C’était des vacances magnifiques !!

Wednesday, September 17, 2014

Une jolie journee avec mon fiance




le 17 septembre
Au revoir à nos nouveaux amis de Hollande et la France ce matin. Apres deux soirées ensemble, parlant de la politique, de la nourriture, de leurs retraites…nous sommes prêts à prendre nos retraites et rester en France. ; )  Stephen a même parle d’apprendre le français.  
Ce matin, nous avons visité le village de Die, une des plus grandes villes dans la région. Au moins 100 maisons.  Après avoir acheté du saucisson avec noisettes, du filet mignon fume, du pain d’olive, du pain avec du jambon et du fromage, une tarte de linzer et une tarte de poire, nous avons été prêts de faire une randonnée. 
Le chemin a commencé très raide, mais après 1 km, il a devenu plus plat et nous avons apprécié les vues magnifiques du vallée.  C’est notre dernier jour en ce région, et nous espérons d’y revenir.
Ce soir, nous avons mangés les restes du pain, du fromage, du saucisson, le melon, une pèche, le chocolat et un demi-litre du vin.  Pas un repas de quatre plats, mais quand même, délicieux.  Tout est fraîche.   Nous avons discuté pourquoi nous ne pouvons pas acheter des saucissons avec noisettes chez nous. Vraiment, la  nourriture ici est incroyablement bonnes. 

Tuesday, September 16, 2014

La randonnee





Peut-être 4 plats pour petit-déjeuner : des œufs, du bacon, du pain, de la confiture, de la céréale. Tout bon pour notre randonnée !  Nous avons fait une jolie randonnée qui a suivi le Vallon Combeau pour voir les grandes falaises.  Un pique-nique et quatre heures de marche.  Bien fait !  Il y avait plusieurs groupes de vaches, des chevaux et les moutons qu’on n’a pas vu.  Au lieu de les voir, nous avons lu les signes qui nous a informé qu’il y a des chiens avec les moutons et ne pas les approcher ! 
Bon, après tout ça, Stephen avait besoin de la glace en ville.  Malheureusement, le resto a l’hôtel était ferme. 
Ce soir, nous avons mangé les raviolis,  le canard avec un sauce citron (miam-miam), de fromage (quatre sortes) et un gâteau chocolat.  Avec beaucoup de vin. : )

Monday, September 15, 2014

En route a Menee



Il a plu presque toute la journée, un bon jour pour conduire à notre destination dans les montagnes. Sur route, nous avons vu un joli paysage, les villes médiéval. Malheureusement, les petits épiceries et boulangers sont fermes le lundi et finalement nous avons acheté du pain industriel. Pas miam-miam comme le pain artisanal !  Nous avons regardés la pluie sur la pare-brise pendant que j’ai fait les sandwiches dans la voiture. Avec du vin, pas mal !

Nous sommes arrivés à Menée vers 16h.  C’est un petit (vraiment petit, 10 maisons peut-être). L’hôtel est une vielle maison avec six chambres, un beau jardin, un living pour tout-le-monde.  Nous serions 6 pour dîner ici. Un couple français, un couple de Hollande et nous. 
Ce soir nous avons mangé avec deux français (qui ne parlent que français), deux femmes de Hollande et nous.  Les femmes de Hollande parlent leur langue et anglais, les français parlent français, Stephen parle anglais et moi français (avec beaucoup de fautes) et anglais. Alors, je me suis assise entre les hollandaises et les français.  Le dîner de quatre plats était délicieux, une tarte de légumes, des médaillons de porc, du fromage et de la tarte d’amandes, et beaucoup de vin !

Sunday, September 14, 2014

Gorges du Verdon





le 14 septembre

La boulangerie ouvre tôt, même le dimanche. Stephen a toussé toute la nuit et nous n’avons pas bien dormis. Je suis allée en ville pour acheter deux croissants, un chausson de pomme, une baguette  et quatre yogourts pour le petit déjeuner et notre pique-nique. Quel festin !  Notre propriétaire est médecin et il a examiné Stephen et lui a donné les médicaments.  Nous espérons qu’ils le aide avec sa tousse pour que nous puissions dormir ce soir.
Nous sommes descendus  aux gorges de Verdon pour faire le kayak. Il faisait beau…le meilleur était de manger notre pique-nique sur bateau dans le gorge, tout encerclé par les hauts murs du canyon.  Moi, je ne fais pas bien le pagaie et il y avait un courent et le vent pour retourner…beaucoup de travail !  Il fallait trouver la glace après ça !
Ce soir nous avons faits une petite promenade dans la vielle ville et avons mangé dans un resto Marocaine. Le coucous et l’agneau, finit avec les petits pâtisseries était excellents. 

Saturday, September 13, 2014

Moustiers St. Croix, France





le 13 septembre
Quelle belle campagne !  Le lac de St. Croix, Moustier St.Marie, St Croix de Verdon.  Nous avons monté jusqu’à la Chapelle Notre Dame de Beauvoir :
La chapelle Notre-Dame de Beauvoir
Après avoir gravi les 262 marches (autrefois 365) d’un escalier de pierre à flanc de colline, on arrive à la chapelle dominant le village. Les sept oratoires qui jalonnaient le chemin ont fait place en 1860 aux quatorze stations du Chemin de Croix, ornées bien plus tard de carreaux de faïence réalisés par Simone Garnier.
Tout en regardant le village, nous avons fait un pique-nique avec le pain d’olives que nous avons acheté le matin du marché à l’Aups, fromage de chèvre, saucisson de sanglier, concombre, tomate, et Pelegrino.
Les routes sont pleines de courbes et elles montent et descendent.  La ville de Moustier est haute dans les collines et nous avons descendu au St. Croix de Verdon sur le lac, ou nous avons nagés.  La plage n’est pas de sable, mais  plutôt les pierres qui font mal aux pieds !  Mais, l’eau était assez chaud, mais rafraichissent.
Ce soir, nous avons commandé une raclette au restaurant qui s’appellait La Creperie. Nous avons reçu une raclette dans une crêpe et c’était délicieux !  Les pommes de terre, le fromage raclette et jambon sont enveloppés dans un crêpe et mises au four.  Avec un demi-litre du vin…mian-mian (le mot que je viens d’apprendre !).